Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • : Les Amis de Karl Marx
  • Les Amis de Karl Marx
  • : Rien d’autre qu’un lieu de rencontre pour tous les communistes qui se réclament des principes édictés par Marx, Engels et Lénine et qui proclament la nécessité d’un parti révolutionnaire. Un lieu de rencontre pour tous les militants toujours fidèles à un syndicalisme de lutte de classe.
  • Contact

Profil

  • Evanosiam
  • Description : Rien d’autre qu’un lieu de rencontre pour tous les communistes qui se réclament des principes édictés par Marx, Engels et Lénine et qui proclament la nécessité d’un parti révolutionnaire.
  • Description : Rien d’autre qu’un lieu de rencontre pour tous les communistes qui se réclament des principes édictés par Marx, Engels et Lénine et qui proclament la nécessité d’un parti révolutionnaire.

Recherche

Information

Certaines images, certaines musiques et chansons présentes sur ce site sont la propriété de leurs auteurs et éditeurs. Toutes ces reproductions sont présentées dans un but informatif et non commercial. Cependant, si les auteurs et éditeurs souhaitent les voir supprimées, cela sera fait immédiatement sur simple demande.
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 16:47

 

DECLARATION DES A.K.M.

 

2ème tour des élections présidentielles :

Boycott militant !


Hollande plus fort que Mitterrand :

François Mitterand s'était juré de faire disparaître le PCF des écrans. Et il a réussi ! Mais Hollande a fait beaucoup mieux :
Alors que sa désastreuse politique de dynamitage des acquis sociaux et de reniement des engagements pris lors de son élection à la Présidence de la République ne pouvait déboucher que sur la victoire d'une Droite avide de récupérer les postes lucratifs du Pouvoir, Hollande et ses amis ont magnifiquement joué le coup :

En faisant passer Macron pour un opposant aux orientations du quinquennat, pour un homme neuf dans le cirque politicien (* alors, qu'il a participé au sein du gouvernement à tous les mauvais coups portés aux salariés!), ils ont volé la victoire au nez et à la barbe d'une Droite roulée dans la farine, contrainte et forcée de souscrire pour le prochain second tour de scrutin à un prétendu « pacte républicain ».(Le même « pacte républicain » qui, soit dit en passant, avait permis à Chirac, lors de son face-à- face avec Jean Marie Le Pen en 2002, de prendre déjà la gauche en otage...)

Aujourd'hui, encore une fois, le Front National, sert de repoussoir pour maintenir au pouvoir une équipe dirigeante au service du grand capital et du patronat.

Coup double : Le Parti Socialiste a éclaté en morceaux, mais tel le phœnix, il va renaître de ses cendres dans un nouveau rassemblement « En marche », débarrassé de ses derniers lambeaux humanistes. Vive le libéralisme pur et dur cher au MEDEF et au CAC 40 !...

Et, que l'on se rassure : les caciques du P.S. qui ont appelé à voter Macron au premier tour et même au tour d'après, vont refaire surface et participer à la lutte des places à venir.

Tous les militants du P.S.qui ont désigné lors des primaires Hamon comme leur candidat ont été trompés et bafoués par leurs responsables. Mais, en ont-ils seulement conscience ?....
Hamon est-il vraiment le cocu de la farce, ou a-t- il participé de son plein gré à cette triste entourloupe ?...
Quoi qu'il en soit, chapeau Hollande ! Une manœuvre comme celle-là, fera date dans la longue histoire des trahisons de la classe ouvrière par le P.S. ..mais aussi dans la mémoire des travailleurs qui n'oublieront pas !

(*) Petit rappel utile : La Loi du banquier Macron du 6 août 2015 c'est en autres choses :

- L'ouverture tous azimuts du travail dominical dans les commerces

- Plus de flexibilité pour le travail en soirée

- Licenciements économiques largement facilités...

Pas de choix possible entre la peste blonde et le choléra libéral !

Nous faisons notre la déclaration de nos camarades du ROC-ml à laquelle nous ne trouvons rien à rajouter.

« La candidate arrivée en deuxième position, Marine le Pen, représente la frange la plus réactionnaire de la bourgeoisie. Elle rêve de réaliser les buts de l’ancienne France colonialiste qui partait en guerre seule pour ses intérêts. Mobilisant sur les thèmes traditionnels de l’Extrême-droite (immigration, islamisation, Europe) et profitant du climat anxiogène de l’Etat d’urgence et de « lutte contre le terrorisme » elle a su attirer à elle de vastes couches de commerçants, artisans et salariés menacés par le déclassement et la paupérisation. Cependant à part son populisme, elle ne constitue pas une alternative au « système » et ne fait que diffuser le poison du racisme et de la xénophobie en divisant les travailleurs sur des questions d’origines et de religion. Elle est en permanence contre les organisations des travailleurs et de lutte. Ce n’est pas un hasard.

Nous n’appelons pas à voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle.

Rappelons-nous, en 2012, il fallait voter pour le « moins pire », Hollande, pour quel résultat ? Il ne peut y,avoir d’union nationale ou de front républicain derrière un candidat qui défend l’intérêt de la grande bourgeoisie, qui a le soutien du MEDEF et de tous les grands centres financiers d’Europe. Il ne peut y avoir d’unité nationale autour d’un candidat qui a fait tant de mal à la classe ouvrière et qui veut démanteler les derniers acquis sociaux conquis de hautes luttes par les générations précédentes.

Nous appelons les travailleurs à prendre leur destin en main. Les élections dans la société n’ont jamais apporté le bonheur pour les travailleurs et les couches opprimés. La seule issue est de s’organiser indépendamment de la bourgeoisie, prendre des forces qui viennent de la production et se mobiliser dans une perspective anti capitaliste, pour construire notre avenir.

Que ce soit Le Pen ou Macron, il ne faut pas rêver, aucun des deux ne défendra nos intérêts !

Dans les deux cas, il y aura une dégradation des acquis, des tentatives de division des travailleurs, une accentuation de l’exploitation, de la précarité, des pressions guerrières et sécuritaires. Si nous voulons gagner, préparons la lutte. Mobilisons-nous sur le lieu de travail, les quartiers, l’école et descendons dans la rue pour hisser le drapeau du prolétariat !

Entre la peste blonde et le choléra libéral il n’y a pas à choisir !

Opposons-nous en nous abstenant !

Renforçons les luttes notamment le 1 er mai :

- Contre les lois anti ouvrières, les pressions sur les travailleurs qui luttent et les jeunes des quartiers

- Contre Les guerres impérialistes, pour une rupture anticapitaliste !

Classe contre classe jusqu’à la conquête du pouvoir pour renverser le capitalisme »


Oui, l'Histoire sera écrite par les travailleurs !

Boucau-Tarnos le 26 avril 2017

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Evanosiam - dans France
commenter cet article

commentaires